top of page
Rechercher
  • Romie2000

MEET MARISSA

Marissa, c'est un peu comme si une sirène s'était échouée sur le bitume de Barbès pour mieux nous faire comprendre la richesse de ses couleurs.

Fille d'immigrés Vietnamien et Polonais, elle a grandit dans les années 90 en plein coeur du18e arrondissement parisien, un quartier déjà populaire et multicuturel qui a "vachement fait qui elle est aujourd’hui". Son ouverture sur le monde et sa volonté de surligner la beauté des différences font d'elle un exemple dans le paysage du mannequinat actuel. 

Mais après avoir nagé de nombreuses années dans l'océan de la mode, c'est désormais dans celui des animaux qu'elle souhaite s'explorer davantage. Son documentaire sur les orang-outans sort très bientôt et elle nous parle en attendant de : Liberté, Diversité, Sexualité  ! 


Romie 2000 : Ça t’est venu comment ce nouvel élan professionnel ? 

Marissa : J’ai voyagé toute mon enfance avec mes parents. J’ai vraiment parcouru le monde avec eux. On habitait dans un tout petit appartement, on n’avait pas la dernière TV, on n’avait pas un ordi de ouf, pas de voiture … mais par contre ils ont investi tout leur argent dans les voyages. Toutes les vacances je partais à l’autre bout du monde, en Asie, en Amérique du sud, en Afrique. On a même habité au Sénégal à mes huit ans. Du coup j’ai cet amour pour la nature, les voyages les animaux depuis toujours. 

Et après le lycée, j’ai choisi de faire des études de mode à La Cambre (Bruxelles) parce que j’ai toujours été hyper attirée par ça. Mais finalement là je grandis et je me rends compte que j’ai besoin de faire des choses plus profondes, plus utiles pour l’humanité que juste faire de beaux produits. Donc j’ai décidé il y a presque deux ans de commencer ce nouveau projet et de m’investir dedans parce qu’en fait cette fascination pour la nature a toujours été hyper présente en moi. Il fallait absolument que j’en fasse quelque chose. 


Est ce que le fait d'avoir beaucoup voyagé et rencontré des femmes de cultures différentes, t’a fait comprendre des choses sur ta féminité ? 

C’est sûr que le fait de voyager et de voir des femmes de différentes cultures ça m’a ouvert l’esprit par rapport à "ce qu’est la femme" ! Mais c’est surtout le fait d’être moitié asiatique par ma mère. Même si je suis Française et née à Paris, j’ai forcément une influence énorme héritée d'elle. Et je vois clairement la différence entre une femme asiatique et une femme européenne … 

Ma mère est vietnamienne, elle a vécu la guerre et a survécu toute sa vie … Elle m’a toujours montré que l’on pouvait être à la fois douce, sensible et extrêmement forte ! C’est mon modèle à moi … ce que je veux être en tant que femme. Donc ma vision de la féminité y est très liée.

Je suis fière d'être métisse de deux cultures différentes et de pouvoir me créer ma propre vision de la femme. Le métissage et la diversité sont définitivement une force. Et le principal aussi c'est d'être ouverte à son évolution personnelle et ne pas être butée sur une image précise de la femme. Tous les jours j’apprends et j'évolue.

Souvent on pense qu'il faut parler fort, crier, ou montrer ses gros bras pour montrer qu'on est fortes. Mais pour moi ce sont des idées qui découlent d'une société machiste ! C'est sûrement ça mon petit combat personnel en tant que femme : celui de prouver que la force est avant tout intérieure et que "douceur et sensibilité" ne veulent pas dire "faiblesse".  


Et qu’est ce que tu préfères dans le fait d’être une femme ? 

Moi en fait je me sens super chanceuse. Je pense beaucoup aux femmes qui vivent dans des pays où la liberté de la femme est restreinte ou encore à mes amies qui sont transgenres et je me dis "wow, elles, elles ont un vrai combat. Elles doivent se battre!" Moi à côté j’ai du mal à me plaindre si je me compare à elles où aux femmes dans certains pays. 

Et je réalise que j'ai de la chance d'évoluer dans des milieux créatifs où il y a beaucoup plus de liberté que dans d'autres milieux. 

J’aime tout simplement être une femme pour cette douceur et cette sensualité. Sans ramener la femme juste à son physique, moi je trouve ça beau d’être une femme. Tu comprends ce que je veux dire ? 


Oui complètement. Et puis c’est dommage de voir la beauté de la femme comme réducteur au lieu de la percevoir comme un pouvoir !

Oui et cette sensibilité qu’on a. Pour moi c’est un truc naturel !  C’est observable même dans la nature. Quand tu observes les comportements mâles et femelles des animaux c’est comme ça. Les femelles elles ont ce truc inné qu’un jour elles vont concevoir, et les mâles ce truc inné qu’ils vont devoir protéger leur troupeau ...

Si je disais ça à des féministes elles m’insulteraient. Mais c’est vraiment ma vision. Sûrement celle dont j’ai hérité de mes voyages et de mes observations des animaux … 


Et quand est ce que tu t’es sentie femme pour la première fois ? 

Il n’y a pas très longtemps finalement … Jusqu’ici je me considérais comme une jeune femme. C’est à dire en transition. Et là depuis pas très longtemps je me sens femme et ça fait du bien. C’est comme une espèce de force que je ressens. 


C’est dû à quoi ? 

À la confiance en soi je pense. L’acceptation et la conscience de sa féminité. 


Et t’arrives à analyser comment est venue cette confiance? Ou c’est juste le temps qui a fait les choses ? 

C’est le temps oui. La maturité, le fait d’évoluer en société, d’évoluer professionnellement, d’évoluer en couple … Mais surtout de grandir et de mieux comprendre la vie. Et d’être plus sage. Ma mère quand j’étais plus jeune me disait "tu verras quand tu grandiras, tu vas apprendre ce que c’est la sagesse", ça me paraissait trop ennuyant !

Et en fait maintenant je commence à comprendre que c’est pas du tout ce truc chiant qui te contraint à ne pas faire ceci ou ne pas faire cela, mais c’est en fait de comprendre la vie quoi ! Et tu te sens bien, tu te sens sereine. C’est à ce moment que j’ai commencé à me sentir femme. Et c’est aussi à ce moment là, je pense, que tu te prépares à avoir des enfants etc … 


Qu’est ce qui t’empower au quotidien ? 

Alors moi personnellement, j’ai vraiment commencé à m’empower en me colorant les cheveux ! En rouge, puis en rose, puis en bleu etc… parce que le fait de sortir dans la rue avec les cheveux hyper colorés, ça m’a appris à m’assumer, à avoir confiance en moi. À la base c’était un truc esthétique où "vas y je me colore les cheveux c’est trop golri !" Mais finalement après c’est devenu beaucoup plus que ça ! Parce que moi ça m’a appris à me foutre du regard des autres. Parce que t’es OBLIGÉE d’assumer quand tu sors comme ça dans la rue. C’est génial comme empowerment !


Tu pourrais plus t’en passer alors ?

Ha nan. Clairement pas. Et puis je pense que le processus d’empowerment c’est essentiel pour une femme. Chacune trouve différente manière de se donner du pouvoir et moi ça a commencé par ça. Tout ça, ça montre que c’est pas si superficiel. C’est une manière de montrer que je suis libre en fait. Comme la manière dont je m’habille : très colorée, extravagante. Oui à la base c’est quelque chose de superficiel parce que c’est juste un look et c’est amusant, mais finalement maintenant je me rends compte que c’est pour affirmer ma liberté. Et pour moi la liberté c’est ce qui’l y a de plus important, ça me donne un immense pouvoir. 

Donc si on en revient au féminisme, moi je pense que le plus important pour une femme c’est de se sentir libre d’être qui elle est. D’être comme elle veut. De ne pas se sentir enchainée par quoi que ce soit.  

C’est utile pour tout : le travail, les relations sociales, la confiance en soi. Que tu sois petite, grosse, mince… une fois que tu te sens libre tu peux tout faire ! 


Tu penses qu’être épanouie sexuellement ça apporte de la confiance en soi ? 

Oui c’est sûr ! Une sexualité épanouie c’est l’une des bases de la vie. Le contraire t’apporte une frustration qui se répercute dans tout ce que tu fais. La frustration sexuelle ou le manque de liberté c’est ça qui te fait devenir aigrie, chiante ou malheureuse. 


Tu as eu des idoles auxquelles tu te référais quand tu étais jeune ? 

Moi mes idoles c’était Britney Spears, Jessica Alba, Buffy, Shakira, les Spice Girls … des filles qui au final étaient toutes "naturelles" ou du moins toutes des morphologies et des physiques différents. Il n’y avait pas cette tendance de chirurgie esthétique. Ce qui me dérange aujourd’hui c'est qu'il y a une tendance où toutes les filles veulent être pareil. Toutes les filles veulent être comme les Kardashian. Si j’ai une fille j’ai pas envie qu’elle regarde instagram en pensant qu’être femme c’est ça. C’est contraire à la liberté que je prône. Le fait qu’il y ait qu’une tendance physique généralisée, ça m’énerve. Vive la femme dans toute sa diversité !


Mais il y a quelque chose dont ta génération te rend fière ? 

Oui en fait en ce moment il y a deux courants totalement opposés l’un de l’autre. Il y a le courant "kardsahianesque", avec ces femmes poupées, pornifiées, L-A, make up, string et compagnie … Et après il y a l’autre courant, celui des femmes qui s’assument telles qu’elles sont ! Maintenant il y a des mannequins "plus size", alors qu’il y a 10 ans c’était impensable ! Ou alors Winnie Harlow avec sa dé-pigmentation sur le visage, ou même les mannequins transgenre. Et ça c’est génial ! Et ça va dans cette tendance de liberté et de diversité que je prône. On peut être comme-ci ou comme-ça et être fière de ce qu’on est et avoir confiance en soi !  Ça c’est le super bon point de la génération. 


Merci beaucoup Marissa ! Pour finir j’aimerais savoir pourquoi t’as souhaité parler sur Romie2000 ? 

Parce que c’est toi et que je trouve ton concept super cool. Je trouve ça génial de représenter cette diversité de femmes. On parle toutes de manière différente de ce que c’est qu’être une femme. Qu’il n’y a pas une manière d’être une femme mais qu’il y en a des millions ! Et c’est vrai que quand j’étais plus jeune j’aurais aimé qu’on me dise que je peux juste être moi-même. Quand on est très jeune on a tendance à penser qu’il faut faire ci ou ça, ou ressembler à une telle ! Mais en fait non, il suffit juste d’être soi-même. Et du coup ici, en faisant le portrait de plein de femmes différentes, on expose cette diversité. Donc moi je trouve ça important surtout aujourd’hui avec cette tendance d’uniformisation tu vois. Je trouve important de montrer qu’il y a mille manières d’être féminine et mille manières d’être sexy ! 


Photos de Louise Carrasco


Make Up de Jade la salade


Suivez Marissa

Suivez Romie2000

bottom of page